Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une ribambelle d'histoires

Une ribambelle d'histoires

Photos, Normandie, Lectures, Cuisine


Le sapin , Hans Christian Anderson

Publié par Isabelle sur 16 Décembre 2018, 17:19pm

Catégories : #Jeunesse, #Le mois des contes et légendes de Bidib, #Noël 2018, #lectures : je lis aussi des albums, #Lectures, #livres Noël

Aujourd'hui en compagnie de Bidib, nous voyageons au pays des contes et légendes de Noël :

Conte illustré par Fred Multier

Conte illustré par Fred Multier

Il était une fois un petit sapin idéalement placé dans la forêt, face au soleil, il avait tout pour être heureux mais ne le savait pas…

Il était jeune et petit et ne souhaitait qu'une chose être grand et majestueux pour servir de perchoir aux oiseaux. Ce qui le mettait vraiment en colère c'est lorsque le lièvre sautait au-dessus de lui !

Deux hivers passèrent, le sapin avait grandi, désormais le lièvre le contournait…

Maintenant il enviait les arbres que les bucherons faisaient tomber dans un grand fracas, quelle belle vie ils devaient avoir ! comme ils devaient être heureux et admirés de tous !

Au printemps lorsque la cigogne passa il lui demanda où étaient partis ses frères sapins? La cigogne lui répondit qu'elle en avait croisé quelques uns qui formaient de grands mâts sur les bateaux qui se dirigeaient vers l'Egypte. Oh comme j'aimerai découvrir la mer soupira notre sapin.

La cigogne ne sachant pas lui expliquer, se contenta de lui dire "profite de ta jeunesse"

Puis l'hiver revint, des sapins en pleine forme qui n'avaient pas perdu une seule branche étaient abattus et emmenés… Notre sapin intrigué demanda aux moineaux leur destination :

-  En ville ! dans les vitrines, dans les maisons, il faut les voir décorés et illuminés tels des rois couronnés !

- Oh comme je les envie ! comme la vie doit être belle en ville !

L'air et la lumière lui soufflèrent de profiter de la vie à l'air libre…

Mais notre sapin ne savait pas profiter de ce qu'il possédait…

Puis la veille de Noël, il fut abattu, il se retrouva dans un salon,  paré de mille lumières et cadeaux,, il était heureux, pensait que le bonheur était enfin là ! ses amis les arbres de la forêt viendraient l'admirer ainsi que  les moineaux !

Le soir arriva, les enfants le dépouillèrent des cadeaux qui ornaient ses branches, il se retrouva seul dans le salon : Vivement ce soir que ça recommence  ! qu'on me pare de mille feux et que je sois le centre du monde quelques instants…

Mais le soir arrivé, un homme l'emporta pour le mettre au grenier où il passa l'hiver, dans le noir, seul au monde… vivement le printemps, les hommes vont me replanter dans la forêt, finalement,  je les aimais bien mes amis, le lièvre , la cigogne, les moineaux… 

Une petite souris qui passait par là lui demanda d'où il venait, il lui expliqua la forêt, le soleil, le vent, les oiseaux…

- Comme tu devais être heureux là-bas !

- Oui je l'étais mais je ne le savais pas, désormais quand les hommes vont me replanter je profiterai de chaque instant.

Mais notre petit sapin n'eut pas cette chance, un triste matin de printemps, un homme vint le chercher, le découper en morceaux et le fit brûler dans la cheminée…

J'ai trouvé ce conte bien triste, ce petit sapin jamais satisfait de ce que la vie lui offrait, qui voulait toujours plus alors qu'il avait déjà ce qu'il y a de plus beau, la liberté de respirer à l'air libre et de voir le soleil se lever chaque jour.

Contes issu du livre :

Lecture partagée avec Bidib  et le challenge "contes et légendes au pays de Noël" en association avec le challenge "Christmas time"  de Mya Rose

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bidib 20/12/2018 10:59

une histoire triste mais une belle leçon de vie

Isabelle 22/12/2018 17:35

Oui, profiter de ce qu'on a, si petit soit-il.

Chicky Poo 17/12/2018 21:45

Ce conte est super triste... Mais tellement réaliste, c'est terrible chaque année de couper des sapins juste pour un mois voire moins... Société capitaliste....

Isabelle 22/12/2018 17:40

Oui, mais ce qui est triste c'est que ce pauvre sapin il voulait toujours plus plus plus, il n'a pas su profiter de ce qu'il avait...

MyaRosa 17/12/2018 13:33

C'est un conte très triste, c'est vrai. Ce recueil est vraiment plein de merveilles ! J'aime beaucoup les illustrations.

Blandine 16/12/2018 20:44

Je viens aussi de découvrir ce conte que je trouve aussi triste mais aussi si doublement juste:
1/ on coupe des milliers de sapins pour si peu de temps et on les jette/remise tout aussi si vite
2/ critique du consumérisme, du vouloir plus, de l'envie de ce qu'ont les autres

Et c'est une histoire pour apprendre à profiter de l'instant et de ce que l'on a.
Mais j'avoue lui préférer "La robe de Noël"

Isabelle 16/12/2018 21:11

Oui, savoir profiter de ce qu'on a, de se rejouir de petits bonheurs qui ne coûtent pas un centime mais embellissent la vie.
Que dire des sapins de Noël? J'en ai un, mais je me dis qu'il a été planté dans le but bien précis d'être un sapin de Noël et qu'il donne du travail à plusieurs personnes et qu'il ne pollue pas contrairement aux sapins chinois en plastique. Le vrai sapin de Noël reste pour moi un petit bonheur de cette période . Je ne connais pas "la robe de Noël," je vais essayer de le découvrir.