Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une ribambelle d'histoires

Une ribambelle d'histoires

Photos, Normandie, Lectures, Cuisine


Te souviens-tu de Wei ? Gwenaëlle Abolivier - Zaü

Publié par Isabelle sur 15 Mai 2019, 16:48pm

Catégories : #Guerre 14-18, #albums jeunesse, #je lis des albums 2019, #Chine, #Lectures

Te souviens-tu de Wei ? Gwenaëlle Abolivier - Zaü

L'histoire d'un travailleur  chinois de la Grande Guerre

"La Première Guerre Mondiale a requis des forces nombreuses et diverses. 140000 travailleurs chinois ont ainsi pris part à l'effort de guerre entre 1916 et 1918 en France, où quelques milliers d'entre eux s'installeront pour une vie qu'ils n'avaient pas imaginée"

Te souviens-tu de Wei ? Gwenaëlle Abolivier - Zaü

Wei était un pauvre paysan chinois, alors quand on lui a proposé de partir pour la France et y faire fortune, il n'hésita pas...

Te souviens-tu de Wei ? Gwenaëlle Abolivier - Zaü

Mais Wei et ses compagnons ignoraient qu'en France c'était la guerre...

Te souviens-tu de Wei ? Gwenaëlle Abolivier - Zaü
Te souviens-tu de Wei ? Gwenaëlle Abolivier - Zaü

Grâce à cet album j'ai découvert une partie de l'histoire de la grande guerre : En 1916 , pour faire face une pénurie de main-d'œuvre, la France et la Grande Bretagne recrutent des chinois, qui seront affectés à des tâches particulièrement dures, comme la construction de voies ferrées, de ponts , de routes, parfois dockers, ou employés de ferme… D'autres participaient au terrassement dans les zones de fronts.

La première clause de leur contrat de travail étaient qu'ils ne devaient mener aucune opérations militaires et devaient se trouver à plus de 16 km du front. Clause qui n'était pas toujours respectée.

Ils signaient un contrat de travail qui prévoyait la durée du travail les jours de repos, les obligations des employeurs, les indemnités en cas de décès, le salaire, mais tout cela était rarement respecté, car les recrues étaient illettrées et signaient le contrat avec leur empreinte digitale sans  connaitre leurs droits.

Ces jeunes paysans étaient partis de Chine avec l'idée de travailler un temps loin de chez eux puis de rentrer plus fortunés. 

Ils vivaient dans des camps à l'écart des agglomérations dans des conditions très difficiles, avec une discipline très sévère, la population qui ne les connaissait pas s'en méfiait et ne les appréciait pas.

140 000 Chinois sont arrivés jusqu'en 1918. On estime que 20 000 sont morts. La France n'a jamais engagé le regroupement des dépouilles qui sont réparties dans différents cimetières,  au contraire de la Grande Bretagne qui a mis en œuvre une politique d'inhumation qui permet de dénombrer 17 cimetières où reposent 1800 travailleurs chinois. Le plus important est le cimetière de Nolette  dans la somme avec ses 843 stèles. 

 

Te souviens-tu de Wei ? Gwenaëlle Abolivier - Zaü
Te souviens-tu de Wei ? Gwenaëlle Abolivier - Zaü

Voilà un album que j'ai beaucoup aimé, la première partie est l'histoire en images de Wei tandis que la seconde partie  nous explique les faits historiques, avec des photos réelles.

J'aime les albums jeunesse qui contiennent juste ce qu'il faut d'informations pour comprendre les évènements. Des explications, des mots simples pour connaître l'essentiel.

Le challenge "je lis aussi des albums" est de retour pour la 11eme année, avec chaque mois un thème différent, ce mois-ci , la Chine est à l'honneur. Je m'inscris dans la catégorie bleu avec un objectif de 10 albums, le challenge est ouvert du 1er mai 2019 au 31 avril 2020, pour en savoir plus, c'est par ici

Je suis ravie d'avoir fait une pierre deux coups avec cet album, qui entre aussi dans le challenge de Blandine "1ere guerre mondiale"

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathalie 17/05/2019 18:21

Il me semble l'avoir déjà vu passer sur un blog celui-ci... Et je pensais que ce devait être chez Blandine, mais son commentaire me prouve que non !! ;)

Isabelle 20/05/2019 21:18

Je l'ai beaucoup aimé cet album, j'y ai appris cette partie de l'Histoire que je ne connaissais pas.

Blandine 17/05/2019 18:11

Il me faut absolument lire cet album que je suis sûre d'aimer, pour son récit, pour son aspect documentaire et parce que j'aime beaucoup cette maison d'éditions!
Merci!

Isabelle 20/05/2019 21:21

J'étais intriguée dans "au revoir là-haut" de la présence des ouvriers chinois qui ne parlaient ni ne lisaient le français. Voilà l'explication. J'aime beaucoup ce style d'album.