Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une ribambelle d'histoires

Une ribambelle d'histoires

Photos, Normandie, Lectures, Cuisine


Bartleby le scribe - Herman Melville - Stéphane Poulin - Sarbacane.

Publié par Isabelle sur 19 Février 2022, 18:20pm

Catégories : #Jeunesse, #Lectures, #Lectures, cette année je (re) lis des classiques, #albums jeunesse, #Lectures 2022

 
Herman Melville est un écrivain américain né n 1819, décédé en 1891. Son oeuvre la plus connue est Moby Dick.
Bartleby le scribe est paru en 1853.
C'est l'histoire d'un notaire de Wall street, généreux ? faible ? trop gentil ? Toujours est-il qu'il supporte des employés bizarres, ils sont  copistes,  chargés d'écrire tous les actes notariés,    il n'ose pas les renvoyer et s'en accomode :
Dindon : Très efficace dans son travail le matin,  mais plus bon à grand chose après le déjeuner, on comprend que ce déjeuner est bien trop arrosé chaque midi... Dindon parce que plus la journée avance plus son teint devient rouge, tel le dindon...
La Pince : Lui, au contraire c'est le matin  qu'il n'est pas efficace, colérique, probablement à cause de sa mauvaise digestion, l'après-midi il redevient aimable.
Gingembre : jeune garçon de 12 ans, apprenti,  sa fonction principale est d'acheter pour la pince et Dindon des petits gâteaux au gingembre.
Suite à un surcroit de travail le notaire a besoin d'un troisième employé, il passe une petit annonce,  laquelle un homme répond :

Un jeune homme apathique se tint un matin au seuil du bureau : c'était l'été et la porte était ouverte. Je le revois à présent tel qu'il m'apparut alors : d'une propreté blème, d'une putoyable respectabilité, d'un incurable désarroi, c'était Bartleby !"

Au début Bartleby est extraordinaire ! comme s'il était en manque de travail depuis trop longtemps, il copie jour et nuit, à la lumière du soleil ou de la bougie. 
Quand les documents sont recopiés, le deuxième travail du copiste est de les comparer avec l'original , travail qui se fait à plusieurs :  un lit,  les autres contrôlent, alors que le notaire demande à Bartleby de l'aider  celui-çi répond :

 

J'aimerai mieux ne pas

A partir de là, Bartleby en fera de moins en moins jusqu'à ne plus rien faire du tout et rester dans l'étude jour et nuit à regarder par la fenêtre...
Notre notaire ne sait pas comment se débarrasser de cet homme, il n'ose pas le renvoyer , il décide donc de déménager, laissant le scribe dans les locaux, à charge des nouveaux locataires de se débrouiller avec !
Mon avis :
J'ai beaucoup aimé les illustrations de Stéphane  Poulin, je suis resté un bon moment à les observer et  découvrir chaque détail .
Je ne sais pas ce qu'il faut penser de cette histoire, un notaire gentil, des employés bizarres qui ont perdu leur identité puisqu'on les nomme par ce qui les caractérisent. Le seul qui garde son nom refuse de travailler et de vivre finalement, j'ai tout d'abord pensé que Bartleby était un fantôme du passé, ou la conscience du notaire et finalement personne ne sait ?
Une histoire un peu absurde sans doute mais que j'ai lu rapidement et avec plaisir, voulant savoir le fin mot de l'histoire...
L'avis de
Lecture classique pour le challenge de Blandine du blog vivrelivre et Nathalie du blog Délivrer des Livres
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Je me rappelle avoir assisté il y a déjà pas mal d'années à une "lecture" de ce texte par Daniel Pennac, qui en faisait une sorte de "one man show" théâtrale...<br /> (s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola
Répondre
C'est un roman (et ici album) qu'il me plairait beaucoup de lire. PatiVore a présenté la BD qui en est issue et j'aimerais aussi beaucoup la découvrir. https://pativore.wordpress.com/2021/02/10/bartleby-le-scribe-de-jose-luis-munuera/<br /> La réflexion autour du travail et de chacun est intéressante!
Répondre
N
J'ai vraiment beaucoup aimé les illustrations de cet album !
Répondre
I
Oui, moi aussi, j'ai les ai vraiment observées, pour y voir les nombreux détails. Merci d'avoir pris mon lien.