Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une ribambelle d'histoires

Une ribambelle d'histoires

Photos, Normandie, Lectures, Cuisine


Billet lecture autour des sorcières...

Publié par Isabelle sur 15 Octobre 2021, 15:25pm

Catégories : #challenge halloween 2021, #Bingo Halloween 2021, #Challenge Halloween, #Lectures

Je profite du week end "Read a thon" cocooning  et gourmand proposé dans le cadre du challenge Halloween pour vous présenter deux albums jeunesse autour des sorcières...

La Sorcières Ozordure de Valérie Ledu et Hélène Swynghedauw aux éditions la marmite aux mots

La sorcière Ozordure, de Hel et Lou éditions la marmite aux mots

 

Résumé de l'éditeur : La sorcière Ozordure aime respirer l'odeur de l'air pollué, vivre dans une déchetterie, s'habiller chez Mme Poubelle, déguster des produits avaries. Quoi de plus naturel que d'avoir élu domicile sur la Terre pour satisfaire toutes ses envies ? Les Hommes maltraitent leur planète depuis si longtemps... que c'est un véritable régal pour Ozordure.


Mais les temps changent et la révolution de Dame Nature gronde...
Peu à peu, malgré sa peur face au changement, Ozordure se transforme en la Fée Ozordure, sorcière bienfaitrice. Et il se pourrait bien qu'elle rencontre... l'amour !

Mon avis : J'ai moyennement aimé cette histoire, j'ai aimé l'intention première , le respect de la terre , de sa faune et de sa flore mais je n'ai pas apprécié le fait de dire que tout ce qui part à la poubelle est dégoutant, par exemple Ozordure ne s'habille qu'avec des vêtements déjà portés qu'elle trouve chez Mme poubelle, et donc elle est très moche et ne sent pas bon (surtout qu'en plus son parfum préféré est l'huile de vidange  ! :-) ) 
Je crois que beaucoup de choses qui partent à la poubelle peuvent avoir une seconde vie, les vêtements par exemple... Les ressourceries ou recycleries en sont l'exemple.
Je n'ai pas apprécié non plus la métamorphose physique de Ozordure, de ronde comme une boule, elle se transforme en femme fatale et fatalement trouve l'amour.
Je comprends bien qu'en fréquentant les tas d'ordures, trouver l'amour est difficile !

 

Le congrès des sorcières, Valérie Auzary-Ludon
Le congrès des sorcières, Sylvie Auzary-Luton, l'école des loisirs
La sorcière de ville a reçu une invitation pour se rendre au congrès des sorcières, en plus cette année sera élue la sorcière la plus élégante. Bien sûr qu'elle va y aller, elle est sûre de gagner ! Mais voilà il lui arrive un tas de péripéties : un courant d'air fait s'envoler l'invitation avec l'adresse du congrès, le balai de la sorcière se casse en deux, elle est si effrayante que personne ne veut la prendre en stop, c'est donc à pied qu'elle se rend à l'adresse que lui a indiqué Mme Irma.
Mais le trajet est long, elle fulmine parce qu'elle ne sera jamais à l'heure pour le concours, c'est à ce moment là, qu'une petite fille intriguée par cette sorcière lui propose de l'emmener sur son vélo, réticente parce que les sorcières n'aiment pas les enfants, elle finit par accepter.
Arrivée au congrès, elle réalise qu'avec toutes ces mésaventures elle n'est pas présentable du tout ! C'est grâce à la petite fille qui s'est caché dans un cagibi rempli de vieux vêtements et tissus en tout genre que la sorcière des villes remporte le concours de la sorcière la plus élégante.
Mon avis : J'ai bien aimé ce petit livre, on y découvre l'entraide, l'amitié , la réflexion et à contrario du livre précédent le recyclage ! Avec de vieux vêtements, la petite fille coud, assemble différents tissus et crée une magnifique tenue pour la sorcière des villes.
Avec ces deux lectures, je coche la case "sorcière" du bingo

Avec  Hilde et Lou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
"Le congrès des sorcières" semble beaucoup plus sympathique et amusant. Merci pour ce billet ensorcelé !
Répondre
F
Oui, du coup, le second est plus tentant !
Répondre
N
Je préfère également les messages envoyés par le 2ème album à priori !
Répondre
S
Zut pour Ozordure ! Mais tu as raison pour la conclusion.
Répondre