Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une ribambelle d'histoires

Une ribambelle d'histoires

Photos, Normandie, Lectures, Cuisine


Le bureau de Mariage de M.Ali - Farahad Zama

Publié par Isabelle sur 10 Mai 2020, 15:10pm

Catégories : #Lectures, #Les étapes indiennes avec Hilde, #Petit bac d'Enna

Le bureau de Mariage de M.Ali - Farahad Zama

Que faire de son temps quand on se lasse de la retraite, surtout si l'on a du bon sens à revendre ? Ouvrir une agence matrimoniale, bien sûr ! Aussi monsieur Ali, originaire de la ravissante ville de Vizag, dans le sud de l'Inde, voit-il son affaire prospérer sous les regards attentifs de son indomptable épouse et d'Aruna, son assistante hors pair.

Lecture commune avec Hilde, Blandine et Myrtille
Lorsque j'ai commencé la lecture de ce livre après les premières pages, j'ai cherché à savoir quand il avait été écrit, quand se passait cette histoire… Aujourd'hui. 
J'ai été surprise de découvrir que les mariages étaient encore arrangés en Inde, le premier "client" de M. Ali a beaucoup d'exigence quant à la future femme de son fils :

 

Elle devait être grande, mince, avec un teint clair. Il fallait qu'elle ait de l'éducation, sans être carriériste. Sa famille devait être riche et appartenir à la même caste. S'ils venaient de la même ville, ce serait encore mieux. Ils devaient aussi être disposés à payer une dot importante, proportionnée aux richesses de la famille du jeune homme et à son salaire.

Toute les familles qui s'inscrivent dans l'agence de M. Ali ont les  mêmes exigences, jamais il n'est question de sentiments, peu importe, le mariage n'est que concession...
Encore pire les mariages d'amour sont proscrits, les femmes qui trouvent un mari elles-mêmes sont des catins...

As-tu pensé à l'honneur de ta famille ? A l'avenir de Vani ? Quelle famille respectable l'acceptera sous son toit si tu te maries par amour ? Tu me déçois Aruna, tu es bien la dernière personne que je pensais capable d'une chose pareille. Que dira ton père ? Ta mère ? Je regrette qu'elle ait vécu pour voir ce jour. Il aurait été préférable qu'elle meure avant de connaitre un pareil désastre.

Mais alors que la première partie du roman nous explique comment M. Ali s'organise , les classements pour que chacun trouve chaussure à son pied, les traditions indiennes,  la deuxième partie est le contre-pied de tout ça, il n'y est question que de sentiments et de romantisme ! Et bien sûr comme dans tout bon roman feel good cela se termine bien.
C'est un roman drôle mais qui montre aussi la réalité de la difficile vie en Inde, les riches cherchent à se marier entre eux tandis que les pauvres essaient de survivre, c'est peu évoqué mais on le comprend lorsque le petit fils  de l'employée   de la famille Ali est malade, et que les parents n'ont pas assez d'argent pour le soigner. Ou qu'une veuve est presqu'aveugle parce qu'elle n'a pas les moyens  de faire soigner sa cataracte.
L'injustice y est abordée aussi, le fils unique du couple Ali se bat contre les multinationales qui chassent les fermiers de leurs terres. 
J'ai aimé ce livre, la première partie pour les traditions, la seconde partie également,  plus légère, plus entendue mais peu importe j'ai trouvé que c'était un beau moment de lecture. 
J'ai beaucoup aimé également découvrir les rituels du mariage indien mais également du mariage musulman, avec toutes leurs coutumes, traditions, étonnantes parfois. 
 Les dernières pages sont des extraits du journal de Mme Ali, j'ai beaucoup aimé ces dernières pages et les réflexions  qu'elle  partage avec nous.

 

Le bureau de Mariage de M.Ali - Farahad Zama
En conclusion, j'ai hâte de lire la suite ! J'aimerai qu'y soit abordé le mariage chez les pauvres, ont-ils les mêmes critères ? des exigences de dot ? l'amour est-il accepté ?

Petit bac d'Enna 2020, ligne Amour

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
J'ai passé un bon moment de lecture aussi avec une préférence pour la première partie et l'installation de l'agence de M.Ali, la constitution du fichier clients, la publication des annonces et le recrutement d'Aruna. C'est vrai qu'on a du mal à concevoir l'existence de ces mariages arrangés.
Je n'ai pas la suite dans ma PAL mais j'aimerais bien me la procurer.
Répondre
B
J'ai beaucoup aimé ce roman malgré l'aspect un peu catalogue de la première partie (même si c'est cela au final).
Tout y est bien décrit sans que ça ne soit pesant tout en permettant la réflexion.
Répondre
R
oh oui c'est un autre monde...ne surtout pas se tromper dans le mariage...cela devient du delire....cela ne m'etonne pas que ce livre soit si drole a la fin
Répondre
M
Une lecture qui me plaira sans aucun doute beaucoup. Si tu es interessées par les us et coutumes en indes, je te propose de jeter un oeil sur deux articles cinématographiques que j'ai rédigé
http://missfujii.over-blog.com/2016/06/la-saison-des-femmes.html
http://missfujii.over-blog.com/2019/03/monsieur.html
Répondre