Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une ribambelle d'histoires

Une ribambelle d'histoires

Photos, Normandie, Lectures, Cuisine


Snegourotchka, conte russe

Publié par Isabelle sur 9 Décembre 2018, 18:49pm

Catégories : #Le mois des contes et légendes de Bidib, #lectures : je lis aussi des albums, #Noël 2018, #Jeunesse, #Lectures, #livres Noël

Aujourd'hui en compagnie de Bidib, nous voyageons au pays des contes et légendes de Noël :

J'ai choisi un conte traditionnel Russe :

Snegourotcha, illustré par Stéphanie Ronzon

En Sibérie il y a très longtemps, vivait le père Hiver, il était le grand Dieu du Froid. Tous les hommes le craignaient, son souffle vous transformait en statue de glace ! Les hommes le priait d'être moins dur avec eux et lui donnait des présents pour faire fondre un peu son cœur.

Puis un jour le père hiver fut bouleversé par la beauté de la déesse du printemps Vesna, il fut tellement bouleversé que pendant plusieurs mois ce fut le dégel… Le père hiver perdait la tête et ne veillait plus sur ses glaces.

De cette union naquit une ravissante petite fille de neige : Snegourotcha.

Elle vécut au royaume des glaces de son père car celui-ci craignait le Dieu Soleil, Yarilo, il aurait fait fondre sa fille comme neige au soleil ! 

Mais quand Snegourotchka eut 16 ans sa mère alla trouver le père hiver et lui demanda de rendre sa liberté à la jeune fille, le père hiver accepta que sa fille se rende  sur terre.

Il connaissait un vieux couple de bucherons qui n'avait pas pu avoir d'enfants, il décida de leur confier sa fille.

Papapa et Mamama se promenaient un jour dans la forêt, lorsque Papapa soudainement forma des boules de neige et en fit une fille de neige, car en Russie c'est ainsi qu'on nomme un bonhomme de neige. Il l'a trouva tellement jolie qu'il la prit dans ses bras pour la faire danser et là quelque chose d'extraordinaire se produisit, la fille de neige ouvrit les yeux, sa bouche rosit, elle sortit de la neige !

Snegourotcha fut accueillie comme une reine chez ses nouveaux parents, mais quand le printemps arriva, elle dû se cacher à l'ombre pour éviter les rayons de Yarilo. Elle était seule et un jour elle céda à la tentation et rejoignit un groupe de jeunes gens qui dansait, elle fut invitée par un jeune berger qui tomba amoureux dès le premier soir… il lui rendit visite chaque jour, mais il ne comprenait pas pourquoi la jeune fille était si distante et si froide avec lui, il pensa qu'elle ne l'aimait pas, et fit la cour à une autre jeune fille.

Snegourotcha ressentit une telle douleur que son cœur se fendit, elle pleura pour la première fois, elle pleura tant que ses larmes chaudes et salées firent fondre sa glace et réchauffer son cœur.

Snegourotcha devenait humaine, elle courut voir Léï le berger et lui avoua son amour.

Le père hiver se résigna à "perdre" sa fille mais lui fit promettre de venir le voir une fois par an.

C'est ainsi que chaque année au moment de Noël, le père hiver et Snegourotcha visitent tous les enfants et leur offrent de beaux présents.

Ce conte fait parti du recueil : 24 contes pour attendre Noël aux éditions Fleurus

Lecture partagée avec Bidib  et le challenge "contes et légendes au pays de Noël" en association avec le challenge "Christmas time"  de Mya Rose

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Oh, jolie découverte, je ne connais pas du tout !
Répondre
B
joli conte, dont je connaissais une version plus tragique sans happy end.
Un recueil parfait pour ce mois de décembre :) j'aime bien les dessin, très doux
Répondre
I
Oui, pour Noël c'est mieux une version avec une fin heureuse !
M
Que c'est joli ! Je crois avoir déjà entendu plusieurs versions de ce conte mais celle ci est la plus complète. Merci. C'est une belle histoire.
Répondre
I
Oui, c'est un conte qui m'a beaucoup plu aussi.