Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une ribambelle d'histoires

Une ribambelle d'histoires

Photos, Normandie, Lectures, Cuisine


Une fille comme elle, Marc Lévy

Publié par Isabelle sur 15 Août 2018, 13:10pm

Catégories : #Challenge de l'été, #Lectures

Une fille comme elle, Marc Lévy
Une fille comme elle, Marc Lévy

J'ai aimé cette histoire,  l'histoire de cet immeuble et de ses habitants. 

 L'histoire tourne autour de Deepak et Lalie qui ont fuit l'Inde, il y a une quarantaine d'années pour être libre de s'aimer, ils ont tout abandonné, lui, sa carrière de sportif, elle, son héritage.  Deepak est le liftier de jour d'un petit immeuble de New York, il voit tout, entend tout, sait tout mais ne dit rien, son travail, c'est sa deuxième raison de vivre après son épouse.

Le livre s'ouvre sur le journal d'une jeune femme, Chloé, habitante de cet immeuble,  1ere page de sa nouvelle vie, le jour où sa montre s'est arrêtée, suite à un horrible évènement elle est en fauteuil roulant.

Les pages de son journal s'intercalent entre les chapitres de l'histoire elle-même, petit à petit ce journal nous livre les évènements du jour qui a changé la vie de Chloé.

Puis on fait la connaissance d'un jeune homme, Sanji,  il arrive de Mumbai en Inde, il a donné l'adresse de sa tante qu'il n'a jamais vu pour pouvoir entrer aux Etats-Unis...

La vie de ces quatre personnes est bouleversée le jour ou le liftier de nuit chute dans les escaliers et ne peut donc plus exercer son métier le temps de se remettre de ses blessures.

J'ai aimé la simplicité de cette histoire, l'entraide,  les bons sentiments, les hasards qui font se croiser des personnes qui sont faites l'une pour l'autre. 

Même si ce livre regroupe une multitude de personnages et de situations différentes, mes moments de lecture les plus forts étaient  les rencontres de Chloé et Sanji, l'évidence de leurs sentiments, qu'elle soit en fauteuil roulant, qu'il soit de Mumbai, pauvre ou riche, peu importe, ils savent qu'ils sont fait l'un pour l'autre. Il n'y a plus aucune différence.

Je partage ici quelques jolis extraits :

"J'ai appris une chose que je ne soupçonnais pas. Quand nous touchons à ce que l'on croit être le pire, la vie nous cache une merveille insoupçonnée. "

"A certains moments de la vie, vous sentez que le seuil que vous allez franchir est irrémédiable, un saut véritable dans l'inconnu. Vous pouvez y aller à reculons, ou avec une grande joie, mais c'est trop tard, vous n'avez plus le choix. "

"Il y a un paradoxe étrange dans les prémices d'une histoire d'amour. On se retrouve avec crainte, on hésite à dire à l'autre qu'il n'a cessé d'occuper nos pensées. On voudrait tout donner, mais on s'économise, on épargne le bonheur, comme pour le préserver. L'amour naissant est aussi fou que fragile."

 

J'ai par ailleurs découvert qu'il existe encore, à New-York  53 liftiers, voici un dernier extrait qui résume ce qu'est cette profession , le liftier n'est pas seulement "le moteur" de l'ascenseur, il est bien plus que cela :

"Comment estimer la patience de celui qui règle avec délicatesse les conflits de voisinage, l'importance de celui qui éclaire vos matins d'une parole aimable, vous renseigne sur le temps, vous gratifie d'une pensée le jour de votre anniversaire, veille sur votre appartement quand vous êtes en voyage, vous rassure de sa présence quand vous rentrez seul pour affronter la nuit ? Liftier est bien plus qu'un métier, c'est un sacerdoce."

 

Ce livre est ma 5eme participation au challenge de l'été organisé par Saefiel

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article