Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une ribambelle d'histoires

Une ribambelle d'histoires

Photos, Normandie, Lectures, Cuisine


Le jazz de la vie, Sara Lövestam

Publié par Isabelle sur 4 Juillet 2018, 17:12pm

Catégories : #Challenge de l'été, #musique, #Suède, #Lectures

Le jazz de la vie, Sara Lövestam

4ème de couverture : Marginale, d'origine cubaine, Steffi est harcelée par les filles de sa classe. Aller en cours est tous les jours un exercice de survie. Ce qui la fait tenir : la force qu'elle trouve dans son amour pour la musique et son don pour la basse. 
Jeune jazzman qui s'est fait un nom à Stockholm pendant la Seconde Guerre mondiale, Alvar a des souvenirs à revendre et ne vit que pour sa passion.
Quand leurs routes se croisent, passé et présent se mêlent. Cette singulière amitié fait souffler sur leurs vies une liberté exaltante.

Une lecture à la rencontre de deux destins, deux générations. 

Un roman vibrant comme un air de jazz qui évoque à la fois la mémoire, la tolérance et la quête de soi.

A la lecture du résumé c'est tout d'abord la  musique et le jazz qui m'ont donné envie de lire ce livre, ensuite la relation entre cette jeune fille de 15 ans et ce vieillard ancien jazzman.

Steffi est en 3eme, elle est harcelée par un groupe de filles depuis la 5ème, elle encaisse chaque jour les insultes, garde tout pour elle, sa force elle l'a trouve dans la musique, le jazz, la basse.

Un jour, dans la rue, elle entend Une chanson de Povel Ramen, elle pensait être la seule dans sa petite ville à le connaitre et l'apprécier, par curiosité, elle suit le son qu'elle entend, et arrive devant une fenêtre ouverte, la fenêtre de la chambre d'Alvar, vieil homme de 90 ans qui vit dans une maison de retraite…

De ce jour va naitre une amitié entre eux deux.

L'histoire alterne entre aujourd'hui, la vie de Steffie , et  les années 40, la vie du jeune Alvar à Stockholm,

Steffie aime un style musical, des chanteurs et musiciens d'une autre époque que la sienne, elle est douée, très douée avec sa basse, elle rêve de devenir professionnelle mais elle doute. Alvar sait lui parler, sait lui expliquer pourquoi parfois certaines personnes sont si méchantes, il est la voix de la tolérance, de la liberté, de la volonté.

Alvar par son récit va aider Steffie à atteindre son objectif mais Steffie va aussi déverrouiller une porte dans la vie d'Alvar.

J'ai aimé ce livre, j'ai aimé la force de Steffie pour avancer,  ne pas se rabaisser et devenir elle-même méchante, j'ai aimé l'intelligence d'Alvar de savoir choisir ses mots pour expliquer, d'omettre parfois des détails, d'enjoliver un petit peu pour que Steffie continue de croire que la vie est belle et qu'il ne faut jamais lâcher ses rêves.

Le jazz de la vie, Sara Lövestam

Au début de l'histoire, Steffie n'écoute que du jazz des années 40/50, puis elle s'ouvre au monde et découvre et apprécie Avishai Cohen.

Pour en savoir plus sur le Jazz en suède : décibelblog

 

1er livre lu dans le cadre du challenge de l'été organisé par Saefiel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article